Les impôts

Les personnes privées

Les personnes privées, qui sont domiciliées à Monaco ne sont pas taxés ni sur leur revenu ni sur la plus-value ni sur le capital (à l'exception de ressortissants français).

Des valeurs en capital tenues en Monaco sont soumises aux droits de succession suivants:

dans une ligne directe: 0%
entre des frères et soeurs: 8%
entre des oncles et des neveux: 10%
entre d'autres parents: 13%
entre pas de parents: 16%

Entreprise

Les entreprises qui réalisent plus de 25% du chiffre d'affaires en dehors de la Principauté de Monaco réalise et les entreprises dont les activités consistent à recevoir des recettes de brevets ou des copyrights dans le domaine artistique ou littéraire sont soumises à une imposition sur les bénéfices de 33,3%.

Excepté l'impôt sur les bénéfices dans les cas mentionnés ci-dessus il n'y a pas d'imposition directe pour entreprises à Monaco.